Accueil > La boutique > Damoclès > Loi de programmation militaire 2009-20014 : nouvelle feuille de route (...)

Damoclès

Loi de programmation militaire 2009-20014 : nouvelle feuille de route sécuritaire

n° 126 • 1-2009 • 8 pages • 2,50 euros

vendredi 14 mai 2010, par Damoclès

107 millions d’euros, seront, chaque jour de l’année 2010, dépensés par le ministère de la Défense. Soit un budget total 39,18 milliards d’euros qui va être soumis au débat parlementaire en octobre et en novembre prochain…
Ce budget est « purement et simplement l’exécution de la loi de programmation militaire 2009-2014 » a souligné le ministre Hervé Morin, se félicitant qu’il ne dérape pas des engagements pris par l’État. La moindre des choses, alors que la loi de programmation — à laquelle nous consacrons le dossier de ce numéro — vient tout juste d’être adoptée par les mêmes parlementaires en juin et juillet dernier…
Une nouvelle fois, force est de constater que le budget militaire se concentre sur des programmes qui laissent planer le doute sur leur utilité pour répondre aux véritables besoins de sécurité humaine.
Par exemple, notre force nucléaire — qui a elle seule absorbe environ 21 % du budget d’équipement — peut-elle jouer un rôle dans un monde où le terrorisme serait la première menace ?
La France occupe le 3ème rang des dépenses militaires mondiales [1].
Ne serait-il pas temps qu’elle s’engage dans un processus de démilitarisation du concept de sécurité, seul à même de répondre aux véritables défis de la paix ?

Sommaire

- Prix Nobel de la paix 2009 à Barack Obama
- Rapport 2008 sur les exportations d’armes
- France : nouvelle feuille de route sécuritaire
- L’armée et le développement durable
- Notes de lecture


[1Pour l’année 2008, selon les données publiées dans la dernière édition du rapport annuel du Sipri.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)